LE GOUV
Image default
ils l'ont fait

France Démocratie Directe aux régionales

Message du Gouv :

Ils ont un besoin urgent d’assesseurs et sentinelles citoyennes !

Rendez-vous sur : https://francedemocratiedirecte.fr

 

Communiqué de la liste citoyenne aux régionales en Ile-de-France

“France Démocratie Directe”.

 

Nous devons créer une nouvelle France, avec des citoyens conscients, engagés à conduire le pays avec l’intelligence collective et le bon sens populaire. Chacun de nous a son rôle à jouer dans la société.

Nous savons que les manifestations aujourd’hui ne donnent plus rien car elles sont le plus souvent réprimées par la violence.

Les partis politiques ne constituent plus une réelle contestation, nous le voyons dans tous les votes réalisés aujourd’hui.

EXERÇONS NOS DROITS !

Seules les élections aujourd’hui nous ouvrent une voie, une unique voie vers une possibilité de changement, mais cette voie ne sera pas là pour longtemps malheureusement car nous nous rendons compte dans notre situation actuelle que les dès sont pipés :

  • Difficulté de réussir à rentrer dans des cases pour ne serait-ce qu’enregistrer une liste aux élections

  • Machines à voter installées en toute illégalité

  • Coûts exorbitants exigés des candidats quand ils sont hors parti politique pour la propagande officielle

  • Médias publics nous oubliant volontairement de la liste des candidats,

  • Personnalités nous décrédibilisant sans n’avoir jamais parlé avec nous.

 

Si nous sommes là aujourd’hui, c’est pour nous tous. Pour montrer que c’est possible et faire en sorte de poser progressivement les bases d’une démocratie directe, avec :

  • Du référendum d’initiative citoyenne en tout domaine et prescriptif

  • De la transparence

  • Le contrôle des élus

  • La responsabilisation des décideurs

  • Le pouvoir de décision à nos citoyens exerçant pleinement leurs droits et leurs devoirs

  • La fin de la fraude du nom-légal

 

       

 

On parle ici d’élections régionales et départementales et pas d’élections présidentielles ou législatives,

Tout se fera en utilisant les lois qui ont été votées et applicables dès maintenant mais restées sans mises en œuvre.

Si nous n’exigeons pas de démocratie participative locale, il n’y en aura pas au niveau national.

Mais si nous ne remportons pas de victoires aujourd’hui, il n’y en n’aura pas demain non plus.

Différents mouvements en France où ailleurs ont pu exprimer ce ras-le-bol, le besoin d’une autre organisation humaine. Ces mouvements ont pu permettre à des citoyens de créer d’autres listes citoyennes dans d’autres régions de France (Union essentielle, Un nôtre monde, par exemple).

À travers cette liste citoyenne départementale et régionale, nous souhaitons nous réapproprier la démocratie en la restaurant et en y participant directement. La tâche paraît ambitieuse, périlleuse, utopiste ? Peut-être…mais ça vaut le coup d’essayer comme nous l’ont montré des exemples en Suisse, en Norvège ou en Islande.

La tâche est difficile, mais réalisable pas à pas, nous pouvons nous en donner les moyens ensemble :

  • Nous avons besoin d’apprendre, de nous former,

  • Nous avons besoin de travailler ensemble, réunis dans l’échange, de créer et de contribuer à ce collectif de gouvernance partagée.

 

Cette liste citoyenne permettra à chacun de s’exprimer, de proposer ses projets, ses idées. Différents outils (agoras, ateliers de parole, referendums d’initiative citoyenne) permettront d’opérer, de l’amont, de l’émergence, à l’aval, à l’évaluation des effets, des choix de façon [démocratique] contributive et commune.

Et, pourquoi pas demain, pouvoir enfin donner l’initiative du changement de notre constitution aux citoyens, et à tous ceux travaillant dans l’intérêt de notre pays et de ses habitants.

Œuvrons ensemble dès maintenant pour construire nos lendemains joyeux.

Quand se profilent à l’horizon le pass sanitaire, la prolongation de l’état d’urgence, la vaccination qui va s’étendre probablement à toute la population comme s’il n’y avait rien de plus naturel, nous sommes très inquiets. Le gouvernement est déjà allé trop loin et continue à le faire. Le pass sanitaire peut se décliner et on pourrait nous proposer un pass pour d’autres domaines. Les libertés sont fortement attaquées. C’est pourquoi nous sommes déterminés et désireux d’agir, de lutter et de proposer des alternatives basées sur la science, l’objectivité et le bon sens dans le plus grand respect des libertés personnelles.

Notre volonté est de remplacer chaque représentant par un citoyen compétent.

Prenons soin, réparons et pansons nos plaies. Lendemains joyeux : oui !

Faisons cette campagne dans la joie pour la diffuser autour de nous. Il est où le bonheur ? Il est où ?       

SUJETS CORRÉLÉS

Ce site utilise des cookies non-intrusifs pour plus de confort technique, vous pourrez les effacer à tout moment dans les paramètres de votre navigateur. J'accepte En savoir plus