LE GOUV
Image default
Outre-mer

Feuille de route du ministère de l’Outre-mer

 

Trop souvent, l’Europe est présentée comme l’ultime horizon politique de la France. Pourtant, le monde attend que la France apporte une parole et une vision singulières, qu’elle a su si brillamment incarner dans le passé. L’un des vecteurs de cette intermédiation avec le monde se trouve être l’outre-mer français, situé dans les principaux océans (Atlantique, Pacifique, Indien, Australes). En effet, la France dispose de l’un des plus grands espaces maritimes au monde (11 millions de km2) répartis en grande majorité dans le Pacifique ; lequel Pacifique sera le centre de gravité de l’échiquier politique mondial, dans les années à venir. Pour peser, notre pays doit renouer avec sa vocation maritime historique et dans le même temps s’appuyer sur des territoires ultramarins suffisamment forts et développés. C’est ainsi que la France pourra redevenir la grande puissance qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être.

Il est donc temps d’en finir avec cette absence de vision stratégique pour l’outre-mer et cette gestion à la petite semaine pour repartir à la reconquête de la mer. La question phare est donc de savoir quelle sera la vision géostratégique de l’outre-mer français pour les trente à cinquante prochaines années.

 

L’OUTRE-mER, NOTRE TRAIT D’UNION AVEC LE MONDE

 

Objectif : concentrer nos efforts sur deux axes principaux

 

Préparer la grande bascule géopolitique à venir vers le Pacifique en investissant massivement sur la mer (Recherche, éducation, économie, sport)

Réussir à faire des territoires d’outre-mer des laboratoires de développement et des pointes avancées de la France dans les 4 coins du monde.

 

Principe

 

Réaffirmer la souveraineté nationale dans ces territoires y compris dans la zone économique exclusive (ZEE) tout en conciliant les aspirations identitaires locales. Un subtil équilibre à trouver.

 

Sommaire

 

A – Renouer avec la puissance maritime

 

  1- La défense de notre souveraineté maritime

  2- Renouer avec une politique de planification via le commissariat au plan pour privilégier des programmes sur le long terme

  3- Le pari de l’éducation maritime

  4- Notre influence mondiale

 

B – Favoriser le développement autonome des territoires ultramarins

 

  5- Redonner un élan économique

  6- Rayonnement des savoirs culturels et intellectuels

 

Retrouvez la feuille de route complète du ministère de l’Outre-mer dans le document ci-dessus.

 

Ce site utilise des cookies non-intrusifs pour plus de confort technique, vous pourrez les effacer à tout moment dans les paramètres de votre navigateur. J'accepte En savoir plus